Partagez
cette
page

Les métiers comptables, indispensables à l’entreprise

Publié le 30 Janvier 2015

Comptabiliser, analyser, conseiller, auditer : les métiers de l’audit, du conseil et de la comptabilité ont résisté à la crise. Mieux, elle les a rendu indispensables. Certains sont plus attractifs, d’autres ont longtemps été considérés comme poussiéreux. Tour d’horizon de ces métiers résolument tournés vers l’avenir… 

Être comptable, ce n'est pas seulement aligner des colonnes de chiffres. Depuis quelques années, la profession de comptable ne cesse d’évoluer et de recruter. Auparavant, le métier n’existait que pour une question de légalité : on se conformait aux obligations légales en rendant accessible les chiffres de l'entreprise à l'Etat. Depuis quelques années, la gestion et la comptabilité sont devenues de vrais outils nécessaires au fonctionnement et au développement de l'entreprise. Les formations s’adaptent aux besoins, de nouveaux métiers apparaissent et des compétences nouvelles sont requises. « En dehors des compétences traditionnelles, nous sommes à la recherche de candidats capables d'analyser et d'anticiper », explique Franck Decotenie, expert-comptable et commissaire aux comptes, co-associé du cabinet Cogefi, à Villeneuve d’Ascq. 

Des comptables … aux experts

Comptable ou expert-comptable ? Pour les petites entreprises, la question se pose parfois. La différence se joue au niveau de la formation, de l’expérience, du coût de la prestation et de la responsabilité engagée en cas de contrôle fiscal. Le comptable  enregistre les opérations comptables, peut faire quelques déclarations fiscales et parfois prépare un bilan. L’expert-comptable a quant à lui un diplôme niveau Bac + 8 reconnu par l’État et l’administration fiscale. Il vérifie et certifie les comptes des entreprises et garantit la fiabilité des informations financières. Pour remplir sa mission de conseil, l’expert-comptable a besoin de s’appuyer sur les services d’un comptable. La certification des comptes est, quant à elle, assurée par des commissaires aux comptes, qui sont souvent également experts comptables. L’arrivée des évolutions technologiques a contribué à la mutation de ces métiers : «  Les nouveaux outils nous permettent de gagner du temps sur des missions classiques pour nous permettre de nous consacrer à une mission nouvelle, celle de conseil auprès de nos clients », ajoute Franck Decotenie. 

Le marché de l’audit et du conseil se porte bien. Chez Deloitte à Lille, l’effectif est en constante augmentation. « Nous étions 20 salariés il y a 10 ans, aujourd’hui nous sommes 75 », annonce Jean-Yves Morisset, directeur des activités pour la région Nord. « Souvent, les jeunes diplômés entament un quatrième cycle chez nous pendant 3 ou 4 ans. Puis, ils  sont rapidement chassés par des entreprises, en quête de profils compétents et bien formés », conclut Jean-Yves Morisset qui avance un taux de rotation de l’ordre de 5 à 10% par an parmi ses effectifs. 

Ce secteur recrute
>>> Consultez toutes les annonces d'emploi en Comptabilité / Finance

Retour

emploi

   Les commerces de proximité recrutent

  UN PARTENARIAT AVEC LA REGION HAUTS DE FRANCE                                                                                             >    >   >    > 

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles