Partagez
cette
page

L'impact de la réforme de la formation professionnelle dans les entreprises

Publié le 17 Avril 2015

INTERVIEW de M.Gérard DELCHINI (photo)
Directeur Adjoint de la DPEI du Groupe PROMOTRANS (Direction de la Pédagogie de l'Expertise et de l'Innovation)
 
Présentez-nous l'offre de formation chez Promotrans
L'offre du Groupe Promotrans repose sur un réseau national comprenant 27 sites, oeuvrant à la fois sur la formation continue et la formation initiale par alternance. Les lignes de produit sont les suivantes: Transport de marchandises, Transport de voyageurs, Logistique, Maintenance des véhicules industriels, Sécurité. Les niveaux de formation intégrés dans notre offre vont du niveau 5 au niveau 1 selon la nomenclature de 1969. Pour l'année 2013, le réseau du Groupe Promotrans a produit:
- 2 942 024 heures pour 45748 stagiaires au titre de la formation continue;
- 714934 heures pour 2339 apprenants au titre de la formation initiale. (chiffres communiqués lors de l'Assemblée générale de l'Association le 30 juin 2014). Le Groupe Promotrans possède des titres inscrits au "RNCP", sur les niveaux 3, 2 et 1.
 
Quelles sont les conséquences de la réforme de la formation professionnelle ?
Dans le secteur des transports et de la logistique de distribution, il y a beaucoup de formations dites obligatoires, avec la dissociation du stage initial et du stage de recyclage. Dans le cadre des discussions au sein de la "CPNE", il ressort que les employeurs ont l'obligation d'assurer le financement du stage initial pour une formation obligatoire donnée; seul le stage de recyclage pour une formation obligatoire donnée sera éligible au "CPF". Le marché est en effet en cours de mutation sous l'angle des conditions de ressources de financement, mais la nécessité de recycler les salariés persistera, et donc représente une dimension captive pour le Groupe Promotrans sur certains produits de son offre de formation. L'enjeu va donc se situer sur le coût de production de la formation, car les entreprises vont être de plus en plus regardantes sur les tarifs pratiqués, surtout pour le stage initial des formations obligatoires. Dans ce contexte, les entreprises de la branche transports et logistique seront incitées à privilégier les formations obligatoires. 
 
La loi exige que les formations CPF soient qualifiantes. Comment faire pour transformer les catalogues DIF et plan en parcours de formation qualifiants ?
Il ne s'agit pas obligatoirement et systématiquement de transformer des parcours de formation en parcours qualifiants. Au sein de notre branche, la liste des formations qualifiantes, donc éligibles au "CPF" a été reprise dans la liste établie par le Comité Paritaire National pour l'Emploi et la Formation (COPANEF). Il s'agit bien d'une liste qui découle de négociations paritaires, dont les résultats s'imposent aux organismes de formation.
 
Jusqu’à présent le rôle des OPCA et des FONGECIF consistait à payer sur la base de la réalisation effective de la formation. Dorénavant, ils ont la charge d’évaluer "la capacité du prestataire de formation à dispenser une formation de qualité". Sur quels critères ?
Les formations financées par les "OPCA" supposent pour leur mise en oeuvre que les organismes de formation concernés disposent d'agrément ou d'habilitation, qui sont gérés dans notre branche par les "DREAL", les "DIRECCTE"..., ce qui induit le respect d'un cahier des charges; les critères repris dans celui-ci portent sur les équipements d'un plateau technique, sur les profils des formateurs. Ces dispositifs d'agrément, d'habilitation, représentent un critère de qualité dans la mise en oeuvre de la formation professionnelle. Les autres critères de qualité sont le taux de réussite, le taux d'insertion professionnelle.
 
"Nombre de savoirs étant aujourd'hui disponibles sur Internet - les Mooc en sont un des derniers exemples - la question est de plus en plus de savoir comment faire pour ne pas laisser les salariés tout seuls, face à leur ordinateur. Comment Promotrans s'adapte à ce nouveau marché ?
Les "massive open online courses" MOOC" sont un des moyens de faciliter l'acquisition de connaissances par les apprenants; une des conditions pour que ce système se développe, est la capacité des apprenants à faire preuve d’autonomie par rapport au savoir. A notre connaissance les "MOOC" se développent avant dans le système universitaire. Selon le positionnement de l'offre du Groupe Promotrans, nous développons l'E-formation, au travers d'un "Learning Management System" "LMS". Ce "LMS" sera avant tout dédié dans un premier temps au réseau d'enseignement supérieur du Groupe Promotrans (niveaux 3, 2 et 1), avec un objectif dans un second temps, de le dupliquer sur la formation continue, à savoir sur des stages destinés à l'encadrement. Ce "LMS", initialement dédié à la filière "enseignement supérieur" sera opérationnel à compter de septembre 2015. Pour la formation à distance, notre offre intègre le "BTS Transport et prestations logistiques" et les attestations de capacité.  
 
 
Interview de Philippe Morvan,
Directeur Formation Groupe Colas
 
Qu'est-ce que la réforme change concrètement dans le quotidien des DRH chez Colas ?
Pour l’instant, les entretiens professionnels sont le point de vigilance prioritaire. Pour le Plan de formation, il n'y a pas de changement : le PF 2015 a été établi comme chaque année sur la base d’une note de politique formation à l’échelle du Groupe et assorti d’un budget annuel de 4% de la masse salariale. Le plan de formation correspond ensuite aux besoins en formation recueillis filiale par filiale, dans chaque établissement. Le budget du Groupe se situe depuis des années très au-delà de l’obligation légale (passée de 1,6%  dont 0,9% au titre du Plan de formation, à 1% de la MS et aucune obligation de dépense au titre du Plan). Le bon sens commande d’investir en fonction de nos besoins en compétences et non en fonction d’une loi. Le Plan de Formation étant passé d’obligation de dépense à une obligation sociale, les CE ont été informés du nouveau cadre réglementaire lors de la consultation formation obligatoire en fin 2014. 
 
Après quatre mois, avez-vous déjà assez de visibilité pour mesurer son succès ou non ? 
Non, pas vraiment. Nous n’avons pas suffisamment de recul. La mise en œuvre des CPF en est à son tout début, il faudra du temps pour que tous les acteurs concernés se l’approprient (entreprises, collaborateurs, organismes de formation).  L’entretien professionnel encadré est l’effet le plus concret de la nouvelle réglementation.
 
Quel est le montant alloué à la formation professionnelle chez Colas ? 
4% de la masse salariale, soit 45 millions d’euros pour l’ensemble des filiales du Groupe en France métropolitaine (tout compris). 
 
Comment se matérialise t-elle ?
Le Campus Colas est une école d’entreprise sans murs à l’échelle du Groupe. Elle dispense à l’intention de tous les collaborateurs Compagnons, ETAM et cadres, ( répartition des stages = 1/3 des actions pour chaque public) 158 programmes dispensés par 20 organismes de formation partenaires couvrant la quasi-totalité des domaines de compétences de l’entreprise. Les universités sont des cycles dédiés spécifiquement à l’encadrement pour accompagner les grandes étapes de développement de leur prise de responsabilités ( quatre cycles « sur mesure » , de l’Université 1 pour l’intégration des nouveaux arrivants à l’UNI 4 pour le développement de dirigeants en place. Les deux premiers cycles sont réalisés en partenariat avec Ponts Formation Conseil, les deux derniers à HEC).  
   
 

Retour

emploi

   Les commerces de proximité recrutent

  UN PARTENARIAT AVEC LA REGION HAUTS DE FRANCE                                                                                             >    >   >    > 

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles