Vous êtes ici

Energie : des métiers inspirants

Publié le 9 Novembre 2017

La dynamique du secteur de l’énergie est une réalité dans la région, en France et dans le monde entier. Selon un rapport de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) publié en mai 2017, le secteur des énergies renouvelables a employé près de 10 millions de personnes dans le monde en 2016, quasiment le double par rapport à 2012.
 
Fin octobre, Gazonor, filiale de la Française de l’Energie, leader de l’écologie industrielle et spécialisée dans la récupération du gaz présent dans les charbons et les anciennes mines des Hauts-de-France et du Grand Est, a officiellement inauguré son site de production d’électricité verte à Avion, près de Lens, sur le site de l’ancienne fosse 7/7 bis. C’est l’un des premiers sites français de production d’électricité verte à partir de grisou. Cet exemple parmi d’autres témoigne de la volonté et de la capacité des Hauts-de-France à reconvertir son héritage industriel (mais aussi agricole) en nouvelles activités porteuses d’emplois. Le secteur de l’énergie et de l’environnement semble également inspirer les entrepreneurs de la région. A Lille, Green Tech Engineering propose un kit d'hybridation électrique pour les voitures. Son dirigeant Ludwig Czelecz a mis au point une technologie capable de récupérer l'énergie du freinage pour la réinjecter dans les moteurs thermiques. A Coudekerque-Branche, la start-up Zetark a conçu un cloud hybride écologique permettant e faire du stockage de données avec une consommation énergétique 100 fois inférieure à celle des concurrents. Nenuphar Wind est quant à elle à l'origine d'une innovation majeure dans le secteur de l'énergie éolienne en mer. Bénéficiant d’une conception plus simple qu’une éolienne classique, l’éolienne à axe vertical peut bénéficier du vent dans toutes ses directions. Fondée en 2006, l’entreprise emploie actuellement plus de 40 salariés répartis sur trois sites et poursuit son développement. 
 
Des emplois non délocalisables
 
Paradoxalement, la réduction des consommations énergétiques ne porte aucun préjudice au secteur de l’énergie, qui bien au contraire fait le plein de projets, de perspectives d’emplois et de débouchés et cela à tous les niveaux d’étude. Ses métiers se comptent par centaines : R&D, études, génie, sciences, exploration, prospection, production, exploitation, installation, qualité/sécurité, amélioration, maintenance, gestion des déchets, efficacité énergétique, etc. Si les profils techniques sont de loin les plus nombreux dans le secteur, les commerciaux, les juristes et les informaticiens sont également recherchés. De plus, le secteur offre de nombreuses passerelles entre les métiers, des perspectives d'évolution intéressantes et des opportunités de carrières à l'international. Sans compter les nouveaux métiers à venir. La transition énergétique et le passage à l'économie verte devraient se traduire en France par plusieurs dizaines de milliers d'offres d'emploi pérennes et non délocalisables. A saisir rapidement… 
 

 

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles