Vous êtes ici

Bien préparer son année Erasmus

Publié le 8 Septembre 2016

Depuis sa création en 1987, le programme d'échange Erasmus a permis à plus de 3 millions de jeunes européens d'aller étudier dans un autre pays européen. Avec le temps, il est devenu le programme de mobilité des étudiants le plus connu dans le monde.

Qu’est-ce que le programme Erasmus ? Erasmus + est le programme pour l'éducation, la formation, la jeunesse et le sport dont s'est dotée l'Union Européenne pour la période 2014-2020. Au cours de cette période, il bénéficiera notamment à 2 millions d'étudiants de l'enseignement supérieur qui pourront étudier ou se former à l'étranger et à 650 000 apprentis et étudiants de l'enseignement professionnel qui recevront une bourse pour étudier, se former ou travailler à l'étranger.

 

Quel pays choisir ? Le programme Erasmus est proposé dans les 25 pays européens ainsi que l’Islande, la Suisse, le Liechtenstein la Norvège, la Bulgarie, la Turquie et la Roumanie. La France est un des pays accueillant le plus d’étudiants étrangers après l’Espagne, et devant l’Allemagne et le Royaume-Uni. Les études commerciales, les langues et les sciences sociales restent les matières préférées des étudiants. Les trois villes favorites des étudiants Erasmus sont Madrid, Oulu (Finlande) et Lisbonne… loin devant Paris (36e).

 

Le meilleur moment pour partir. Les séjours d’études Erasmus + ne sont possibles qu’après une première année de licence. De nombreuses universités donnent cependant la priorité aux étudiants de master 1 pour lesquels c’est la dernière chance de partir. Mais entre le processus de sélection et les démarches administratives, chaque étudiant doit prévoir au moins un an pour bien préparer son inscription.

 

Un coup de pouce financier ? Quelle que soit l'université dans laquelle vous êtes accueilli, vous ne payez pas de frais d'entrées autres que les frais d'inscriptions à l'université française. En cas de besoin, une bourse est allouée à tous les étudiants partant dans le cadre du programme Erasmus. L’allocation est d’environ 180 euros par mois, mais peut varier selon les destinations et les choix d’allocation du budget par l’université française. Pour les étudiants déjà boursier, la bourse est maintenue et ils bénéficient d’une allocation supplémentaire de 400 euros par mois afin de permettre à tous de partir. Des aides sont également accordées au niveau des collectivités territoriales.

Pour en savoir plus : www.education.gouv.fr

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles