Vous êtes ici

Carrefour Proximité, n°1 de la franchise alimentaire

Publié le 8 Septembre 2016

Présent dans la région avec 300 points de vente, le groupe compte parmi ses marques, Carrefour City, son enseigne de proximité au cœur des villes. Rencontre avec Mathilde Cuvelier, propriétaire franchisée du Carrefour City de la rue d’Arras, à Saint-Omer.

A 35 ans, Mathilde Cuvelier est devenue chef d’entreprise grâce à la franchise. C’est à l’âge de 21 ans qu’elle met un pied dans le groupe Carrefour Proximité via un contrat d’apprentissage : pendant six mois, elle se forme dans un des magasins école du groupe à Lillers puis devient directrice adjointe d’un Marché Plus (aujourd’hui Carrefour City). Son BTS en poche, on lui propose un poste en CDI, pour être adjointe de magasin au Marché Plus de la rue Gambetta, à Lille. « Nous avons ouvert le mercredi d’avant la braderie, autant dire que j’ai été mise dans le bain immédiatement » , raconte-t-elle. Tout va ensuite s’enchainer très vite pour la jeune femme. Son conseiller de franchise évoque avec elle le parcours d’adjoint évolutif, un dispositif unique en France créé en 2003 et dédié aux adjoints de magasins performants et ambitieux qui envisagent à terme de devenir chef d’entreprise. « Le programme comprend deux journées de formation par mois réparties sur deux ans, autour des métiers, de la gestion commerciale, de la relation client et du management. L’ensemble des aspects du commerce de proximité y sont abordés » , complète Daphné Deffrennes, directrice recrutement et formation chez Carrefour Proximité.

 

Une relation gagnant/gagnant

A l’issue de cette formation, en 2008, Mathilde est prête pour postuler à la franchise. Un mariage et une petite fille quelques mois plus tard, elle prend la location gérance de son premier magasin le 6 juillet 2009 à Armentières. Mais c’est en novembre 2012 que la jeune femme devient franchisée à part entière, en achetant son propre fonds de commerce, un Carrefour City à Saint-Omer. « La location gérance m’a permis d’avoir un apport suffisant pour acquérir ce fonds de commerce et devenir chef d’entreprise ». Aujourd’hui, malgré une charge intense de travail et un braquage survenu il y a deux ans (« c’est un risque, il faut apprendre à vivre avec »), elle ne regrette rien et sait qu’elle peut compter à tout moment sur l’accompagnement du groupe Carrefour Proximité. « Mon conseiller de franchise vient en magasin une fois par mois pour faire le point avec moi. Ensemble, nous préparons les budgets et anticipons les actions à mettre en place. Le reste du temps, nous échangeons très fréquemment par téléphone » , confie-t-elle. Un accompagnement volontairement engagé : « Notre succès passe par la réussite de nos franchisés. C’est pourquoi, nous nous inscrivons dans une relation de confiance qui repose sur le principe gagnant/gagnant » , confirme Daphné Deffrennes.

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles