Vous êtes ici

Thierry Lothmann, un concept« made in Pas-de-Calais »

Publié le 8 Septembre 2016

Son 1er salon a vu le jour à Hesdin en 1983. Aujourd’hui, avec plus d’une centaine de salons de coiffure en France, dont la moitié dans la région, et en Suisse, Thierry Lothmann est à la tête d’un réseau de franchisés qui compte plus de 600 salariés.

Originaire du Pas-de-Calais, Thierry Lothmann a ouvert son premier salon de coiffure à l'âge de 22 ans. A la fin des années 80, il en ouvre un deuxième à Saint-Pol-sur-Mer qu’il confie à un associé désireux d’exploiter le concept et d’utiliser les outils mis en place. « Le réseau de franchisés s’est maillé naturellement jusqu’à la fin des années 80, avec une douzaine de salons ouverts dans notre réseau interne », raconte le PDG-artisan du groupe qui porte son nom. Mais le réseau a réellement vu le jour en 1995, date à laquelle sont inaugurés les premiers magasins en franchise ainsi qu’un centre de formation. Pour lui, le nerf de la guerre, c’est l’emplacement. « Le franchisé bien implanté, avec les capacités financières pour bien mettre en place le concept, va trouver les bons coiffeurs et la bonne rentabilité. Notre objectif, c’est un développement durable avec nos franchisés ». Pour ces derniers, l’investissement est compris entre 80 000 et 200 000 euros. Si l’emplacement est primordial, le bon profil l’est tout autant. « La difficulté est de trouver le bon emplacement et la bonne personne. C’est un duo gagnant », indique le PDG visionnaire qui confie être ouvert à tous types de profils. « Nous recherchons avant tout des personnes passionnées, courageuses, motivées et capables d’emmener leurs équipes derrière elles. Nous apportons une aide financière à l’installation si besoin ainsi qu’une formation à notre concept et à nos outils » . Au rythme de 6 à 9 nouvelles franchises par an, le groupe aux deux enseignes (Lothmann et Valentin) poursuit son développement. Au siège parisien du groupe, une dizaine de personnes sont aujourd’hui chargées de faire évoluer les outils et de les conceptualiser. Tandis qu’à Etaples, le vaisseau amiral du groupe, sont regroupés la plateforme de distribution et un centre de formation.

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles