Vous êtes ici

Chez Actif Solution, « nos collaborateurs sont nos clients »

Publié le 27 Octobre 2016

L’ESN marcquoise, créée en 2005 par Pascal Scherer, noue une relation privilégiée avec ses collaborateurs qu’elle accompagne pas à pas dans leur carrière. Depuis sa création, son taux de turn-over est inférieur à 5%. Et ce n’est pas un hasard…

Partant du constat que les difficultés dans les projets informatiques résultent plus d’un problème humain que technologique, Pascal Scherer a désormais la conviction « que le facteur clé du succès est de mettre les collaborateurs au cœur de l’entreprise » . « En 2012, nous avions calculé qu’il y avait environ 1 500 ingénieurs techniciens sur le marché dans la région, alors que le besoin était estimé à 3 000. Pour éviter que les entreprises aillent à l’étranger chercher des développeurs, nous avons créé un programme de formation-intégration baptisé Activ’IT, dédié aux jeunes passionnés d’informatique ou issus de cursus scientifique, pour la plupart au chômage ». La promesse ? Osez changer de métier, venez faire du développement informatique, nous allons vous former et vous trouver un job ! Depuis le lancement du programme en 2009, Actif Solution a déjà mis ou remis à l’emploi plus de 150 jeunes de moins de 30 ans. Mieux, elle leur a appris à trouver un sens à leur travail. Le concept est le suivant : Actif Solution offre une formation de 6 à 8 semaines en programmation et développement informatique, avec un engagement de CDI à son issue, puis les envoie en mission quelques mois chez un client. « Nous sommes à la fois des formateurs et des constructeurs de talents pour d’autres entreprises. C’est le deal de départ : nous accompagnons pendant 18 mois des personnes qui partent ensuite travailler chez nos clients ». Chez Actif Solution, ils apprennent le métier de développeur, la première marche du métier d’informaticien. « 35% des jeunes issus de ces promotions sont devenus responsables d’application ou de domaine dans les 18 mois suivant leur formation, en étant partis du métier de développeur », se félicite Pascal Scherer. Avec treize nationalités dans l’entreprise et 40% de femmes, l’ESN marcquoise aime cultiver sa différence. En 2017, elle devrait recruter une soixantaine de collaborateurs (développeurs, team leader, project manager officer) partout en France, dont une vingtaine dans la région, auxquels s’ajouteront les quatre promotions annuelles du programme Activ’IT.

Retour

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles