Partagez
cette
page

Parole d’expert : Véronique Ruotte, chargée de Mission Ressources Humaines

Publié le 21 Mai 2015

Confirmez-vous une reprise de l’activité dans la région ?
Deux études (BIPE et IHS) confirment en effet la reprise de la production dans la région.  Sur les 2 400 postes annoncés en moyenne chaque année d’ici 2018, 830 le seront chez les constructeurs, 570 chez les équipementiers et 1 040 chez les PME sous-traitantes, très nombreuses dans la région. 
 
De nouveaux métiers vont-ils émerger ?
Oui, le développement du véhicule du futur nécessitera certainement des compétences nouvelles, qui se développeront surtout aux niveaux Bac+ 3 et Bac+ 5 et, dans une moindre mesure, au niveau Bac+ 2. Il faudra adapter des formations existantes ou créer de nouveaux cursus. Aujourd’hui, l’ouvrier qualifié est très recherché par les constructeurs et les équipementiers, pourtant, dans les écoles, les classes techniques sont désertées. A nous de valoriser ces métiers industriels qui ont été trop longtemps dénigrés.
 
Interview : Véronique Ruotte, chargée de Mission Ressources Humaines - Industries Mécanique, Automobile et Ferroviaire
 
 

Retour

emploi

   Les commerces de proximité recrutent

  UN PARTENARIAT AVEC LA REGION HAUTS DE FRANCE                                                                                             >    >   >    > 

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles