Partagez
cette
page

Travailler dans l’immobilier : un bon plan ?

Publié le 9 Février 2015

Avec près de 335 000 emplois (dont 22% de cadres), le secteur de l’immobilier est le 6ème employeur national*. Dans la région Nord – Pas-de-Calais, les activités immobilières ont concentré 12 360 salariés au 30 juin 2014, selon des statistiques de l’URSSAF. Malgré un marché plutôt morose, les opportunités d’emplois y sont réelles.

Le secteur de l'immobilier, c'est-à-dire tout ce qui concerne les activités immobilières et de la construction hors travaux publics, représente un poids considérable dans l'économie française. L'ensemble des dépenses liées au logement est en effet estimé à environ 14 % du produit intérieur brut (PIB). Fortement lié à la conjoncture économique, le secteur de l’immobilier a beaucoup recruté entre 2008 et 2012, à un rythme d’environ 3 000 cadres par an, selon l’APEC. 

Pourtant, selon la 1ère édition du baromètre Crédit Foncier/CSA, les professionnels de l’immobilier sont assez pessimistes sur l’avenir du marché du logement en 2015, notamment dans le nord-est de la France, où une forte dégradation est constatée. « Le marché est bloqué. Les règles de défiscalisation ont été assouplies, pourtant rien ne bouge », confirme un notaire de la métropole lilloise. 

L'immobilier reste un secteur qui recrute, même si depuis 2013, « ces recrutements s’inscrivent davantage dans une logique de remplacement de postes que de développement », indique Candice Wallart, du cabinet Hays à Lille. 
Le secteur est confronté à la pression d’un environnement économique, technique et réglementaire complexe et évolutif. Les entreprises de l’immobilier (agences, promoteurs, marchands de biens, investisseurs, bailleurs sociaux) s’adaptent aux évolutions du secteur en élargissant les compétences de leurs équipes. « Aujourd’hui, on ne peut plus arriver par hasard dans l’immobilier », conclut Jean-François Buet, Président de la FNAIM, qui se félicite de la professionnalisation grandissante d’un secteur en mal de reconnaissance. 

*Source : Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM) 


A lire dans ce dossier spécial

Le secteur de l'immobilier offre toute une palette de métiers ouverts aux jeunes diplômés à partir d'un bac+2. Mais une règle subsiste pour ces professionnels : l’amour du terrain !

Dans l’immobilier d’entreprise, les métiers se sont enrichis et complexifiés. S’il ne peut être spécialisé dans tous les domaines, le conseiller en immobilier d’entreprise doit être sur tous les fronts.

Grandes écoles, BTS, DUT, université… Il existe autant de parcours que de métiers. Petit tour d’horizon des diplômes menant aux professions immobilières.
 

Retour

emploi

   Les commerces de proximité recrutent

  UN PARTENARIAT AVEC LA REGION HAUTS DE FRANCE                                                                                             >    >   >    > 

 

Tendances de recrutement
• Consultez tous les articles
Emploi & Secteurs d'activité
• Consultez tous les articles

 

Formation Professionnelle
• Consultez tous les articles
Alternance & Apprentissage
• Consultez tous les articles
Travailler en Belgique
• Consultez tous les articles